Le cas de l’ambassadeur trop protégé

Le scénario démarre très classiquement : les PJs sont engagés pour servir de gardes du corps (à nouveau problème pour les prêtres, marchands…) à un ambassadeur impérial un tantinet paranoïaque. Evidemment, cela ne va pas très bien se passer… sans que je puisse en dire plus !

Il s’agit ici d’un exercice de style : écrire un whodunit (« qui l’a fait »), c’est-à-dire une intrigue policière à énigme, dont le dénouement soit typiquement SF. C’est très réussi et, indiscutablement, cette aventure n’aurait pas pu être résolue par Sherlock Holmes au 19ème siècle…

Un scénario court, enlevé et agréable à jouer mais qui a le défaut de sa qualité principale : il est très spécifique.

Scénario présent dans le recueil Frontières de l’Empire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.